A Strasbourg, le vélo c’est capital!

velo conceptPremière ville cyclable de France, avec plus de 130 000 cyclistes et 490 kilomètres de pistes cyclables, Strasbourg entend continuer à privilégier ce mode de déplacement sain, silencieux, adapté au
milieu urbain et respectueux de l’environnement.
Strasbourg a une longue tradition cycliste ce qui la différencie nettement des autres grandes villes françaises, Lyon et Paris, qui redécouvrent l’usage du vélo en ville. Dans ces agglomérations, les cyclistes sont confrontés à la faiblesse des aménagements cyclables qui rend la pratique du vélo difficile, voire dangereuse. A l’opposé, la capitale alsacienne a su se développer en facilitant le déplacement des cyclistes.
La grande majorité des Strasbourgeoises et les Strasbourgeois possèdent, dès leur plus jeune âge, leurs propres vélos. Mais aujourd’hui pour compléter notre offre notamment à l’égard
des touristes, la Ville va aussi mettre en place des vélos en libre service à brève échéance répondant aux spécificités propres de Strasbourg.
A l’heure actuelle, les principales attentes des cyclistes strasbourgeois portent sur le stationnement des cycles, la lutte contre le vol et la mise en place d’aménagements innovants. Sur ces thématiques,
Strasbourg veut proposer des solutions et agir. Pionnière, elle souhaite rester exemplaire et dynamique.
Pour répondre aux préoccupations des cyclistes, le réseau cyclable ne cesse de s’étendre et les capacités de stationnement des vélos en ville de croître avec la multiplication des arceaux et la création de
parcs à vélos sécurisés. 1 600 places sont à présent disponibles à proximité immédiate de la gare.
De juin à septembre dernier, un parc à vélos temporaire a été installé au centre-ville, place du Marché neuf. De nouveaux services, tels un contrôle technique et un stand de marquage, ont été proposés aux cyclistes dans le cadre de la lutte prioritaire contre le vol des vélos et la prévention des accidents.
Si l’agglomération strasbourgeoise occupe depuis longtemps la première place dans ce domaine avec plus de 3 000 vélos marqués depuis 2004, elle entend développer cette activité et accroître les opérations de marquage, notamment sur le campus universitaire et dans les entreprises. La généralisation du marquage reste à l’heure actuelle le seul moyen de dissuader efficacement les voleurs.
Concernant les équipements cyclables, Strasbourg possède déjà le plus grand parc à vélos de France d’une capacité de 850 places à la gare. Elle réalise également des passerelles pour franchir les coupures urbaines ou des ponts comme le pont Jost Haller à l’Elsau destiné aux modes de déplacement doux (vélos, piétons, tramways) ou le pont Churchill entre le quartier résidentiel du Neudorf et le quartier étudiant de l’Esplanade.
Tout au long de l’année, la vie cycliste est particulièrement animée à Strasbourg. Le 3 juin dernier a été l’occasion d’inaugurer le nouveau plus grand parc à vélos de France à la gare. En septembre, une grande fête du vélo de dimension franco-allemande s’est tenue au Jardin des Deux Rives. Enfin, l’étape de légende Strasbourg-Ballon d’Alsace en 2008 a proposé aux amateurs de la petite Reine de parcourir le tracé de la 8e étape mythique du Tour de France 1967.

Strasbourg innove constamment pour faciliter la vie des cyclistes et renforcer leur sécurité. Après les zones 30, la mise en place de 358 contresens cyclables, la Ville va bientôt expérimenter sur cinq carrefours le tourne-à-droite qui permettra aux cyclistes de tourner à droite au feu rouge.
Plus que jamais, Strasbourg s’illustre par sa politique innovante et exemplaire en matière de vélo.

Le JDC. 04/2010
Extrait du Communiqué Officiel
‘A Strasbourg le vélo, c’est capital!’