Le vélo en mode actif: Retour sur une étude à découvrir.

velo conceptFavoriser l’usage du vélo en ville, telle était la demande du Ministère des Transports. Le vélo en mode actif, telle fut la réponse, soulignant la rupture entre une image du vélo pour le week-end et les vacances et un usage du vélo massivement utilitaire, urbain et intelligent.

Quatre partenaires ont rejoint la réflexion sur le vélo en ville, les leviers et les freins à son usage : le Club des Villes Cyclables, la RATP, JCDecaux et Vinci Park. Dans leur esprit, il s’agissait d’une part de repenser la place du vélo dans un système de mobilité urbaine qui s’enrichit d’autres offres et d’autre part de repenser sa place dans le quotidien de ses usagers et de ceux qui pourraient le devenir.

L’étude Vélo en Mode Actif, réalisée par Chronos en partenariat avec Sereho, est le résultat d’une démarche qui a vu se succéder, entre janvier 2008 et juillet 2008, les étapes suivantes :
– Une phase pilote (entretiens avec des usagers et des experts, veille approfondie).
– Une étude quantitative (en face à face à domicile).
– Deux tables rondes (débats entre experts au sujet des résultats obtenus).

Elle a permis de se pencher sur les variables conjoncturelles, structurelles et psychologiques qui sont des freins ou au contraire des leviers à l’usage du vélo urbain.
Ainsi de la météo, du stationnement, de la cohabitation des modes, de l’aménagement du territoire ou encore de l’information déplacement.

# Etude Le Vélo en mode actif:
http://www.groupechronos.org/index.php/fre/projets/etudes/le-velo-en-mode-actif

Le JDC. 01/2010
Communiqué officiel Groupe Chronos.
Photo: DR