All Czech Republic (A.C.R)2002

velo conceptNouveau record pour Pavel Beran!

La 6ème édition de l’A.C.R s’est bien déroulée, malgré les inondations gigantesques qu’a connu le pays les jours précédents, une modification de parcours dans la région du nord de Prague a permis aux 10 concurrents (9 hommes , 1 femme) venus de 5 nations différentes, de prendre le départ le 22 août dans le centre de la vieille ville de Ostrava, pour un parcours de 1111 km avec un dénivellé de 9300 m.
La température était idéale 28° durant la journée et 12° la nuit.
La course étant neutralisée durant les 35 premiers km, les participants resterent bien groupés afin d’échanger leurs impressions, car le ‘drafting’ est interdit sur cette épreuve, selon les règles de l’UMCA.

Après 60 km, j’avais pris mon rythme et je n’oubliais pas de me ravitailler régulièrement auprès de mon assistance. A la première station de contrôle de Hradec Kralove je pointais en 3ème position, après avoir passé Doncha CURTIS (IRL) Thomas STINDL (AUT) Martin KEREKES (SLO) et Josef TRCHALIK (CZ) dans les monts du SUDETENLAND, puis je doublais également Patrick BARTIK (CZ) peut après. Il ne restait alors devant moi que Pavel BERAN (CZ), mais il me semblait hors d’atteinte, car BERAN avait annoncé qu’il voulait établir un nouveau record de l’épreuve (- de 40 heures) et les évènements semblaient lui donner raison.
Dans les heures qui suivirent durant la première partie de la nuit, nous avons joué ainsi au chat et a la souris avec BARTIK pour la seconde place provisoire.
J’avais demandé à mon assistance de monter le volume du sound system avec de la musique Heavy métal très entrainante.
Nous sommes alors passés sur une section de petites routes pavées ou il fallait être extrêmement attentif.
Aux environs du 400 ème km, une erreur de parcours me couta 1/2 heure, un handicap insurmontable sur BARTIK qui était alors bon second, cependant 2 heures derrière Pavel BERAN.
L’ordre de passage fut le même a la 3ème station de contrôle de Karlovy Vary (553 km).
Alexander GEPP (AUT) eut alors des problemes sérieux avec son véhicule d’assistance, par coincidence, il était alors très près de Thomas JACKLISCHT (ALL), fort aimablement JACKLISCHT proposa à GEPP de prendre à bord de son propre véhicule un membre de l’équipe de GEPP et ainsi, les 2 compères purent poursuivre ensemble leur route.
Bel exemple de solidarité