Le Mont Ventoux: Hervé Morel à la force des bras

velo conceptHervé Morel voue une véritable passion pour le Mont Ventoux, ses innombrables montées et ses tentatives romanesques, mais néanmoins athlétiques, chaque année, ont fait de lui un spécialiste incontournable du Géant de Provence en vélo.
Sa dernière visite sur les pentes du Ventoux fut tout à fait spéciale, car destinée à sensibiliser sur les difficultés à se mouvoir qu’éprouvent les handicapés paraplégiques.
Voici son commentaire:

Mon projet était de faire le Ventoux en handbike!
Inédit à ce jour, pour sensibiliser la population à la difficulté qu’ont les handicapés paraplégiques à se déplacer et à faire du vélo.
Faisant du basket fauteuil en national, je me déplace aussi en handbike pour ‘rapprocher’ les modes de locomotion.
Donc je m’entraine…
Mais faire le Ventoux avec la force des bras est une aventure qui se rapproche du défi !

Le 13 octobre dans la douceur et l’absence de vent, encouragé par les promeneurs et les cyclistes qui n’avaient jamais vu un ‘vélo bricolé’, je me lançais prudemment connaissant la difficulté à dompter ce Mont.
Que c’était dur, très dur, malgrè la ferveur et l’attrait de mon terrain d’aventure.
5 H 35 pour arriver au sommet, ruisselant de fatigue et de sueur… Il est long ce Ventoux et impitoyable !

Rapprocher le sport handicapé du sport valide pour le sortir de son ‘ghetto’ qui l’empêche d’être reconnu à sa vraie valeur.
Il n’y a pas deux mondes : le monde des handicapés et le monde des valides.
Il y a un seul monde avec une éthique humaniste et des valeurs.
Le sport est un formidable creuset pour arriver à cette démarche égalitaire car le sport c’est avant tout se dépasser.

Les discussions, au sommet avec les curieux, ont permis de débloquer des à priori, de décrisper, l’intérêt est de sortir de ce cynisme compassionnel culturel.
Avec le temps !
Voilà une nouvelle aventure, riche d’efforts et de sensations.
Le bonheur est intérieur. Ou au sommet !

Amitiés,
Hervé