Les Bosses du 13: Zoom sur le cycloport en plein soleil.

La treizième édition de la classique Cyclosportive Marseillaise n’a pas failli à la tradition de sérieux et d’enthousiasme qu’on lui connait et le changement de site d’accueil du à la Coupe du monde de rugby, n’a pas perturbé l’organisation parfaitement rodée du Vélo Club la Pomme et de ses partenaires. Et pourtant qu’il est difficile d’organiser une épreuve cycliste en zone urbaine/péri urbaine et que dire de la « route des plages et des Calanques par une chaude après midi de Septembre, quand des centaines de cyclistes dévalent la Gineste à toute vitesse… Afin de relier ce reportage à la satisfaction des organisateurs, voici à suivre « Les Echos des Bosses », pur produit du service de presse du Vélo Club la Pomme. Des contrôles antidopage à l’arrivée Pour la première fois dans l’histoire de l’épreuve, les Bosses du 13 ont reçu la visite inopinée d’un contrôleur de la Direction régionale de la jeunesse et des sports. Six tests antidopage urinaires ont été pratiqués. – Cyclo écolo Huit cyclistes vêtus de vert ont sensibilisé le peloton au respect de l’environnement et de la sécurité routière. Cette première sur les Bosses du 13 est baptisée Eco-Cyclo. Le mouvement, initié par Patrick François, en était dimanche à son quatrième rendez-vous sur le terrain, après s’être rendu sur l’Ardéchoise, la Quebrantahuesos (Espagne) et l’Ariégeoise. – L’Ariégeoise admire la sécurité des Bosses du 13 La grande cyclosportive pyrénéenne, qui se déroule chaque année fin juin, s’étonne des bonnes conditions de sécurité mises en oeuvre sur les Bosses du 13 : « Nous avons un parcours de pleine montagne donc nous devons composer avec des descentes de col, relève l’organiseur Jean-Claude Eychenne, venu en ami. Mais à Marseille, les Bosses du 13 se déroulent au départ et à l’arrivée dans un secteur semi-urbain. Je suis impressionné en particulier par la très bonne gestion des nombreux ronds-points. » – Luminy, une fac sportive Le départ et l’arrivée inédits des Bosses du 13 dans le Parc technologique, au coeur du campus universitaire de Luminy, est à mettre à l’actif de la Faculté des sports, partenaire du VC La Pomme Marseille depuis janvier à travers des aménagements horaires et des pistes de reconversion pour les coureurs. Jean-Louis Moro, Doyen de la Fac, a plaidé la cause des Bosses du 13 sans grand obstacle : le Doyen de la Faculté des sciences est un passionné déclaré de cyclisme et le Président de l’Université un mordu de sport. Quant à Laurent Grelot, vice-Doyen de la Fac de sport, il a enfourché son vélo dimanche au milieu des autres participants. Vif succès pour le maillot collector Les maillots version des Bosses du 13, bleus foncés et jaunes, ont été victimes de leur succès : les 100 derniers inscrits à l’épreuve les recevront par la Poste, en raison d’une rupture de stock. Les autres l’on découvert avant le départ, choisissant parfois même de le revêtir pour pédaler. « C’est une manière de remercier l’organisateur », estime le dossard n°704, Claude, originaire de Marseille. Son ami Robert (dossard 670), venu de Valence, avait lui aussi choisi d’arborer le maillot officiel : « Ce cadeau est bien mieux qu’une paire de manchettes ! On va peut-être se lancer dans une collection, comme je le fais avec des maillots d’autres cyclosportives ! » – Un DVD en préparation Le DVD souvenir des Bosses du 13 est déjà en cours de montage. Il sera expédié à chaque participant(e). Sa durée devrait être d’au moins 30 minutes, sans doute un peu plus que les autres années, compte-tenu de la qualité des images tournées dimanche. – Look a pignon sur roue Dans le village des Bosses du 13, le partenaire Look a proposé aux cyclosportifs de tester 20 de ses vélos, comme on essaie d’ordinaire une automobile neuve. L’opération de proximité consistait aussi à collecter les remarques des usagers, transmises ensuite au bureau d’étude. Sur les Bosses du 13, Look offrait par ailleurs les t-shirts aux bénévoles et des lots pour le tirage au sort. Le constructeur de cycles donnait son nom au parcours de 136 kilomètres. « Je ne peux pas imaginer me passer des Bosses du 13, le public ici aime beaucoup les beaux produits, tout le gratin est rassemblé », explique Thierry Gasselin, responsable de secteur. Chritophe Jouffret, PDG de Look, a pour sa part parcouru l’épreuve à vélo. Prémalliance Claude Vincent, le PDG de Prémalliance, nouveau partenaire des Bosses du 13, a choisi dimanche de découvrir la manifestation à vélo. Prémalliance est un groupe de protection sociale, leader dans le grand Sud. Né en 1998, il est une filiale d’AG2R. – Les Rostollan fidèles au poste En l’absence de Thomas, engagé au Tour de Nouvelle-Calédonie (dont il a remporté le prologue par équipe), la famille Rostollan s’est rendue aux Bosses du 13 avec Marc et son autre fils, Paul. Le jeune licencié de la Pédale gombertoise s’est élancé avant le départ officiel et a coupé ensuite l’itinéraire. Au total, il a parcouru de manière informelle 80 des 94 kilomètres prévus sur le circuit Vitabis. – Christophe Masse au courage Vice-président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, Christophe Masse a participé comme chaque année aux Bosses du 13 avec le dossard n°13. Il plaisantait à l’arrivée : « Dès la Gineste, j’ai senti que les jambes n’étaient pas terribles, j’ai souffert. A cause des législatives, j’ai eu moins de temps pour m’entraîner. C’est vraiment une année noire ! » – Nathalie Simon a roulé sur le jus Marraine de l’épreuve depuis trois années consécutives, l’animatrice télé et ex-championne de planche à voile Nathalie Simon a tenu à animer les Bosses du 13 à vélo. Une petite prouesse eu égard sa préparation estivale, contrariée par les tournages des émissions « La Carte au trésor » et « Intervilles ». – Jean-Pierre Elzéard, le partenaire devenu ami PDG de l’agence Imm’Agora, partenaire des Bosses du 13 et à l’origine d’un challenge qui inclut aussi la Serre-Che-Luc Alphand et les Boucles du Verdon, Jean-Pierre Elzéard loue la chaleur de l’organisation marseillaise. « Ces bénévoles qui s’impliquent avec leurs épouses, tous ces gens qui font preuve d’une humanité et d’une solidarité totales, je les considère non plus comme des partenaires, mais comme des amis ! » – Résultats et images des Bosses du 13 – 2007: http://www.velo-concept.com/?pg=articles&rub=5&cat=14&id=1348&lang= CPT.com. 09/2007