Yves Chizelle: Le Ventoux pour la bonne cause!

velo conceptLe 24 Mai 2008, une petite quarantaine de passionnés se sont lancés sur les Ventoux Masterseries, dans le vent et le brouillard pour prouver au Géant de Provence leur rage et leur détermination.
Face aux circonstances climatiques dantesques, l’épreuve fut raccourcie à 12 heures au lieu des 24 heures traditionnelles de l’épreuve.
Parmi ces cyclistes hors normes, Yves Chizelle un récidiviste habitué des épreuves Européennes de longue distance -3ème du RPE 2005 derrière Wolfgang Fasching et Daniel Wyss-.
La motivation de Chizelle sur ces Masterseries était double, il nous en raconte l’histoire…

Yves Chizelle:
L’idée d’associer les Masters Séries du Mont Ventoux (Monter le Mont Ventoux un maximum de fois en 24 heures) avec l’E.F.S (Etablissement Français du Sang) a germé, suite à la demande du président de l’Amicale des donneurs de sang de Chauffailles, Mr Marc Dumoulin.
Il m’a proposé d’intégrer une épreuve cycliste d’endurance à ce geste de générosité bénévole.

Portant un grand intérêt au don de sang, et cycliste assidu, je trouvais cette proposition intéressante.
Je l’ai donc combinée aux Masters Series du Ventoux, afin d’encourager le monde sportif, à recourir à une « action de cœur ».

A cause de conditions météo médiocres : vent fort et brouillard très épais, l’épreuve a dû être raccourcie à 12 heures.
La sécurité des cyclistes aurait été menacée lors des ascensions nocturnes. Je l’ai par conséquent, monté quatre fois par Bédoin. (soit 168 km pour 6412 m de dénivelé).

Le JDC. 06/2008
Photo JDC. Rights reserved.